samedi 20 novembre 2010

la possibilité pas si inimpossible


Au sommaire cette semaine, il est, dit-on, tout à fait impossible de franchir le mur du son avant de couper un cordon d'inauguration officielle.

Or, en 1989, le 24 Septembre, Raymond Chandelier, maire en sa commune, se leva à 13h50 se croyant un dimanche, alors que le 24 Septembre, en 1989, tombait un mardi, tout le monde le sait. Ayant, pour des raisons budgétaires, supprimés tous les postes de la mairie, il était seul en son royaume. Ainsi, il consulta lui-même son agenda pour découvrir, après avoir déchiffrer son écriture de Toutânkhamon, et les bras lui en tombent encore, qu'il devait assister à l'inauguration du monument aux morts enterrés vivant à 14h00.
Il fonça à bord de son avion hypersonique à statoréacteur qu'il s'était offert avec ses économies, et s'envola à une vitesse ahurissante, pour parcourir les quelques 5 kilomètres qui le séparaient du monument. En plein vol, il consulta son radar, et s'éjecta à 400 mètres du lieu de rendez-vous. Il fondit, en piquet, vers le sol, mais un oiseau à éviter le fit changer de cap. Il faillit heurter de plein fouet la surface d'un fleuve, mais il utilisa sa propre onde de choc pour améliorer sa performance d'approche. La vitesse affolante déformait les traits de son visage et obstruait un peu sa vue, mais il ne rata pas le virage, après le bistrot, qui amenait directement à la place où avait lieu l'office. Il vit quelques officiels regroupés autour d'un gros cailloux sculpté, et repéra la paire de ciseaux dont il allait bientôt faire l'usage. À ce moment, une rafale de vent s'engouffra dans la rue principale et lui fit franchir le mur du son. Un boum retentit, et le maire, en un geste très précis, saisit les ciseaux posés sur le coussin, coupa le cordon, et alla s'écraser un peu plus loin, dans les fourrés.
Le maire se releva, et il fut aussitôt maîtrisé par le service de sécurité, et désarmé de sa paire de ciseaux. Il leur sourit et leur dit qu'il n'y avait là aucune raison de faire un esclandre, car il était le maire. Mais personne ne le crut ni le reconnut. En effet, il faut savoir, que le passage du mur du son, a un effet tenseur qui raffermit la peau et la régénère, vous faisant paraître ainsi beaucoup plus jeune pendant trois à quatre semaines. Donc, bref, il fut jeter en prison pour dégradation de cordon, et de fourrés fraîchement taillés.
Quatre semaines plus tard, au fond de sa cellule, le maire retrouva sa vieille peau de l'autorité municipale. Un gardien de la paix qui passait juste devant, se demanda ce que le maire fichait là. Il en toucha deux mots à ses collègues, et ils décidèrent de trouver une raison plus valable et moins soupçonneuse que celle du maire qui parlait là, d'erreur injuste.
Et à force de chercher, ils finirent par trouver.

Voici donc, encore, une idée reçue démantelée car il est tout à fait possible de franchir le mur du son avant de couper un cordon d'inauguration. Précisons quand même, qu'il est préférable de se lever plus tôt pour éviter quelques désagréments.

Bonsoir.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire