samedi 1 janvier 2011

colonie

La famille Starouarze, composée principalement de deux humains d'âge adulte, Hervé et Julianette, arrive juste à l'heure après être parti en retard, pour voir partir leur enfant, un humain de huit unités d'année chargé d'un sac à dos d'une pesée de 15 kg, à bord d'un vol interstellaire révolutionnaire qui servira à l'emmener en colonie de vacances pour sauver l'humanité d'une triste fin. Dans le hall de gare, ils patientent.

Hervé s'énerve.
- Bon qu'est-ce qu'il fout ce vaisseau.
- Mais calme-toi, il va pas tarder, lui dit Julianette.
Mais soudain, une éruption sonore se dégage d'une pleine rangée de haut-parleurs :

Tumdumdim...Mesdames messieurs, le vaisseau Voyager n.475921-a, mettant 350000 ans à rejoindre sa destination : Glièse 581 c, exoplanète située a 190 000 000 000 000 km, horaire initialement prévu à 15h29, est annoncé avec un retard d'environ une heure. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée.

L'annonce réveille l'esprit casse-burette du petit.
- Mouuuuuuuuuin!
- Ah non il va pas s'y mettre! S'enpourpre Hervé.
Julianette calme le jeu.
- Mais laisse-le un peu. Qu'est ce qu'il y a mon poussin? C'est le fait de quitter tes parents pendant 350000 ans qui te chagrine ?
- J'aime pas attendre!
- Non mais quel ingrat. Je te l'avais dit, il en a rien à foutre de nous, commente Hervé.
- Allons tu racontes des bêtises. Dis-moi mon poussin que t'es triste de quitter maman?
- Je m'en fous! Je veux partir! Je veux partir! Je veux partir!
- Oh c'est bon! Toute façon tu la verras même pas Glièse! Tu seras mort avant d'arriver, dit Hervé
- Oh t'es méchant, s'offusque sa femme avant d'avoir le bec cloué, tout comme le petit con pourri gâté, ce qui fait des vacances à Hervé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire