jeudi 4 avril 2013

sans respirer, une biographie aquatique.


Docteur en pose de câble sous marin, Roberta Gonzales Doubleduck a passé la majeure partie de son enfance sous les eaux calmes et délectables du globe. Elle avait cette particularité de plonger sans bouteille, ce qui conférait à ses gestes, précision et rapidité, et de nager sans palmes, se déplaçant uniquement à la force des ultra-sons, technique qu'elle avait apprise de sa mère, cantatrice. Un talent brut.

C'est alors qu'elle posait un câble raccordant les Etats-unis au minitel, qu'elle fit la connaissance de Teddy, un ours dandy, stagiaire de sa société de pose de câble qu'elle venait d'acquérir. Un coup de foudre aquatique qui allait l'amener à entretenir une vie de bohème et se détourner peu à peu de sa vie professionnelle, laissant sa société aux aboies.
Ses pères ne lui pardonneront pas. Evincée de son conseil d'administration, abandonnée par Teddy qui se révèlera n'être qu'une vulgaire peluche, Roberta, effondrée, prit le premier train en partance pour ailleurs, contemplant par la fenêtre les ruines de sa vie passée.

Ce train en direction d'ailleurs n'arrivera jamais à destination, heurtant un mur spatio-temporel. Roberta se réveillera plus tard en pleine rue parisienne. Errant dans la capitale noyée sous une pluie battante et orageuse, elle poussera à bout de force les grandes portes d'ébènes de l'Ecole d'Apnée qui l'accueillera comme le petit soldat Brandon rentrant du front dans son Kentucky natal. Apnéisant sans bouteille, le geste précis et rapide, Roberta s'illustra brillamment et sortit major de sa promo. Voulant faire carrière, elle intègrera, l'année suivante la prestigieuse école de l'Apnée 2.0, et pêche désormais le mulot derrière les plinthes de son bureau.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire